Connectez-vous

Adaptation des politiques du domaine puntu Corsica



Près de 20 mois après son ouverture générale, le 27 octobre 2017, un premier bilan de la commercialisation du domaine .corsica et de l’accueil qu’il a reçu dans la société insulaire a été présenté à l’Assemblée de Corse.
 
 

Un bilan positif

Ce bilan à permis de mettre en avant quelques unes des belles initiatives .
 
Ce bilan a permis de mettre en lumières les forces du projet ainsi que quelques belles initiatives que compte la démarche avec quasiment 1000 noms de domaines créés depuis le 19 janvier 2016. Nous pouvons par exemple relever les éléments suivants :
  • Des acteurs économiques emblématiques corses ont adopté le .corsica
  • Des collectivités ont franchi le pas (Bastia, Morosaglia, Ghisoni, Cauro, Sartene, etc.)
  • Cette extension avec un nom identitaire et ses règles véhicule bien la culture, le patrimoine et les valeurs insulaires.
  • La Corse fait parti des 4 régions Françaises et des 74 villes ou régions dans le monde disposant de leur extension
  • Le pari d’un domaine de qualité et de confiance est aujourd’hui gagné.
 
 

Quelques faiblesses à adapter

Au regard de l’analyse des faiblesses de notre démarche plusieurs recommandations ont été proposées et adoptées par l’assemblée de Corse afin d'améliorer la démarche et son appropriation. Parmi celles-ci on distingue :
 
Révision des critères d’éligibilité
 
Les 3 critères d’éligibilité actuels privilégient les particuliers et organisations disposant d’une adresse en Corse. Il est apparu que des entreprises internationales, non domiciliées en Corse souhaitaient acheter un nom de domaine en .corsica afin de protéger leur marque. Selon les critères d’éligibilité actuels, cet achat leur est impossible.
 
L'Assemblée de Corse a approuvé de rajouter cet élément de mesure défensive de grande marque au sein des critères d’éligibilité.

Engagement des actions de valorisation et de promotion
 
Les premiers mois de commercialisation du .corsica ont montré la faible connaissance des acteurs de la communication digitale corses au regard des bouleversements induits par les nouvelles extensions.
 
Il a été décidé d'engager des actions d’information et de valorisation auprès de la communauté des agences web corses et des acteurs du tourisme notamment, afin qu’ils comprennent mieux les enjeux du .corsica.

 
Ouverture des termes « Premiums »

 
Une liste comportant plus de 2000 noms considérés comme ayant une forte valeur économique a été bloquée à la vente lors de l'ouverture du domaine .corsica.
 
Afin de faire vivre l’extension Internet .corsica, il a été décidé de  lancer une campagne de vente de certains termes premiums dès 2018.
 
Ouverture des termes à 1 et 2 caractères et des termes accentués
 
En raison de limitations techniques inhérentes au prestataire technique, les termes à 1 et 2 caractères et les termes accentués n’ont pu être proposés à l’achat lors du lancement du .corsica. Ces limitations techniques étant aujourd’hui levées, les termes accentués  et les termes à 1 et 2 caractères seront commercialisés respectivement en 2018 et 2019.
 
Page en langue corse
 
L’obligation d’une page en langue Corse mentionnée au sein de nos politiques a constitué un frein au développement du domaine. Les agences web n’ont pas su répondre aux questions de leurs clients et certains acheteurs ont identifié cela comme un risque les conduisant sur d’autres domaines moins restrictifs.
 
Il a donc été décidé d’amender la Politique d’Enregistrement du .corsica afin d’inciter, plutôt que d’imposer cette mesure et mettre en chantier une stratégie d'accompagnement visant à promouvoir l'usage de la langue corse sur internet.